2013-10-30 11.03.42

Soutien aux salariés de LFoundry

Alors que la liquidation judiciaire de LFoundry sera décidée le 26 décembre par le Tribunal de commerce de Paris, j’apporte de nouveau tout mon soutien au personnel de l’entreprise LFoundry. Ma pensée va aux 650 salariés et à leurs familles qui, jusqu’au bout, se sont mobilisés de manière exemplaire et responsable pour défendre leur établissement. Il s’agit d’un drame social qui laisse un très fort goût d’amertume.

En effet, l’échec du sauvetage de cette usine consacre un véritable gâchis industriel, avec la perte d’un outil viable et moderne positionné sur un secteur stratégique de l’économie nationale. Il traduit une défaillance majeure des acteurs privés, au premier rang desquels se place l’incompétence de l’actionnariat allemand de LFoundry GmbH, qui, dans des conditions par ailleurs très troubles de gestion, a été incapable de mettre en place des choix stratégiques de développement sur le long terme.

Ce dossier à l’issue douloureuse démontre que les pouvoirs publics doivent, à l’avenir, se mobiliser pour soutenir le développement de nos filières industrielles d’excellence. Je reste convaincu qu’il est possible de maintenir, en France, des fonderies de production de circuits de semi-conducteurs. Cet enjeu de souveraineté nationale doit faire l’objet d’un positionnement stratégique de la part de l’Etat, sous peine de voir l’ensemble des unités de fabrication péricliter à terme sous l’effet de la concurrence asiatique. Je compte poursuivre mes efforts pour que cette réflexion industrielle stratégique à long terme soit portée autant par le gouvernement que par les collectivités locales.

Partagez sur facebook

Catégories : À la une, Actualités | par jdc
posté le 12/20/13