IMG_2750

Séjour en Macédoine (3): les sentiers de la Mémoire

Dans mon billet précédent, je vous avais relaté ma participation aux cérémonies officielles organisées dans divers cimetières militaires du pays à l’occasion des commémorations du 11 novembre. Outre ce travail de représentation et de soutien aux actions menées par l’Ambassade et les autorités diplomatiques, je me suis également rendu en Macédoine pour appuyer les efforts remarquables engagés par l’Union Nationale des Combattants, et notamment son président dans les Bouches du Rhône, le Colonel Michel Richaud, et, à Skopje, par le Cercle Francophone et son président, Blagoj Zasov, ancien ambassadeur.

Ces deux associations s’efforcent de faire vivre la mémoire historique des grands lieux de conflits et de sépulture datant de la 1ere guerre mondiale, de repérer et signaler les zones de combat où reposent encore des dépouilles françaises, de travailler avec des archéologues et des historiens pour retrouver des vestiges et les valoriser au travers de chemins de mémoire, de pose de stèles, et du projet d’ouverture d’un musée. Ce travail s’inscrit en parfaite cohérence avec la mission du centenaire de 14-18 lancée en novembre par le Président de la République pour présenter le programme de commémorations anniversaires de la date d’entrée en guerre de la France.

Je saisirai très prochainement la commission de la défense et le Ministre des Anciens combattants, Kader Arif, pour que le travail de valorisation de la mémoire nationale mené en Macédoine soit reconnu et soutenu par les autorités françaises. J’ai été très sensible et très impressionné par cette entreprise méticuleuse et passionnée déployée par nos anciens combattants, que je souhaite aider avec le même enthousiasme.

 

 

 

L’Ambassadrice Laurence Auer et le Vice Président de l’UNC Gérard Colliot commentent l’un des trop rares ouvrages en français consacrés au conflit en Macédoine. Ici, “les Burnous bleus dans les balkans”, éclairent le rôle joué par les combattants issus des anciennes colonies françaises en Afrique

 

 

Mme Auer, M. Colliot, et M. Daniel Melliès de l’UNC avant la pose d’une plaque commémorative consacrée aux combattants indochinois du Front d’Orient

 

 

 

M. le Consul de France à Thessalonique, Christophe Le Rigoleur, M. Michel Richaud, MM. Melliès et Colliot

 

 

La nécropole française de Thessalonique, avec le Colonel Richaud

 

Partagez sur facebook

Catégories : À la une, Actualités | par jdc
posté le 11/19/13