2016-0627-002-SK-2

Réunion du groupe parlementaire de suivi des accords de Lancaster House

J’étais hier à Paris pour poursuivre les travaux du groupe parlementaire franco-britannique de suivi des accords de Lancaster House, dont je suis membre depuis plusieurs années.

Pour mémoire, ces accords ambitieux, signés en 2010, ont pour objet de renforcer la coopération entre la France et le Royaume Uni en matière de défense.

En effet, cette coopération militaire est indispensable. Je suis personnellement très attaché à l’idée d’une Europe de la Défense, permettant une politique commune européenne de sécurité. Malheureusement, la diversité des situations nationales rend ce projet, pour l’instant, utopique. Dès lors, il est réaliste de développer des programmes de mutualisation avec la seule autre puissance militaire du continent capable de le faire du fait de ses capacités et de son avancement technologique, le Royaume Uni.

C’est ainsi que, par exemple, nos deux pays travaillent ensemble sur un programme de drone de combat.

Avec le Brexit, la réunion d’hier était particulièrement attendue. Il reste évident que la décision de sortie de l’UE par le Royaume Uni ne doit pas remettre en question toutes les avancées qui ont pu être enregistrées à ce jour en matière de coopération de défense.

Partagez sur facebook

Catégories : À la une, Actualités | par jdc
posté le 07/13/16