67325722

Modernisation de la ligne de train Aix-Marseille: des moyens très insuffisants

J’ai décidé de quitter hier le cours d’une réunion organisée par la présidente de la Communauté du pays d’Aix avec le préfet de région, qui était consacrée aux dossiers métropolitains concernant le pays d’Aix. 

J’ai souhaité ainsi exprimer ma vive colère après avoir été informé par les services de l’Etat que le doublement de la voie ferrée Aix-Marseille, le seul projet de déplacement qui devrait se retrouver prioritaire au niveau métropolitain, ne sera complètement achevé qu’à l’horizon 2030. À terme (d’ici 2020), l’Etat ne s’engage concrètement que sur une augmentation de fréquence d’un train par heure, passant de 3 à 4 trains, alors que le doublement intégral de la voie permettrait de faire circuler 8 trains par heure. Cette annonce est insultante par rapport aux besoins des 50 000 voyageurs qui effectuent chaque jour le trajet Aix-Marseille sur des axes de circulation saturés. 

Je dénonce donc le fait qu’un tel projet, qui coûterait plus de 500 millions d’euros, se retrouve rabaissé au rang des priorités secondaires, tandis qu’au même moment l’Etat injecte 2,5 milliards d’euros sur la gare souterraine de St Charles. 

Je compte saisir le Premier Ministre et le Ministre des Transports pour leur demander de revoir leurs priorités en matière de politique des transports, dans l’intérêt des habitants de notre département.

 

Partagez sur facebook

Catégories : À la une, Actualités | par jdc
posté le 12/7/13