2015-06-25 09.20.51

Malaise à l’école des Lauves

J’ai rencontré, il y a peu, les parents d’élèves et les enseignants de l’école des Lauves, établissement primaire et maternelle qui reçoit les enfants de Beisson, Loubassanne ou Tivoli. Cet établissement se trouve actuellement en tension du fait de la multiplicité des problèmes de vivre ensemble et de sécurité qu’il connaît.

Confrontée aux difficultés sociales de la population qu’elle accueille (Beisson est l’une des deux zones urbaines sensibles de la ville), tout en défendant la mixité sociale, l’école doit faire face, à moyens constants, à de nombreuses situations de vandalisme, d’incivilité et d’agressivité. Les parents et l’équipe pédagogique sont aujourd’hui excédés et se mobilisent pour demander que les Lauves, soumises aujourd’hui au même régime que les écoles les plus favorisées de la ville, bénéficient progressivement d’aides supplémentaires pour encadrer les enfants, améliorer la sécurité aux alentours et améliorer les services périscolaires.

J’ai pris, lors de cette rencontre, la mesure de ces inquiétudes unanimement partagées et j’ai saisi M. le Recteur d’Académie ainsi que M. l’Inspecteur d’Académie, que je rencontrerai prochainement. Il est très important que nous puissions dégager des moyens adaptés pour protéger les enfants et les aider, car c’est à cet âge que l’éveil aux autres et l’apprentissage des connaissances commence. Apaiser la situation aux Lauves, c’est non seulement un enjeu d’égalité des chances, mais également de promotion de la mixité sociale dans une ville où les fractures urbaines sont déjà prononcées.

 

 

jdc lauves

Partagez sur facebook

Catégories : À la une, Actualités | par jdc
posté le 07/3/15