genesik

Maintenir les crédits de la recherche et de l’innovation à un haut niveau

Je me félicite de l’annonce du Président de la République de revenir sur les coupes budgétaires adressées aux crédits de la recherche, particulièrement à ceux du CNRS et du CEA.

L’investissement sur la connaissance, la recherche et l’innovation est particulièrement stratégique pour maintenir un haut niveau de développement humain et économique.

La diffusion de la connaissance et des compétences issues de ce savoir rayonnent sur l’ensemble d’un territoire, autant dans le secteur public que privé. Je l’ai particulièrement perçu lorsque j’étais délégué communautaire à l’enseignement supérieur et la recherche, et que les imbrications entre recherche, innovation et développement était évidentes et indispensables.

Par ailleurs, le CEA doit être conforté à un haut niveau de soutien et de financement, pour qu’il puisse assumer ses missions de recherche technologique et d’investissement industriel. A l’heure où ce fleuron scientifique est sollicité de manière importante, par exemple dans le cadre de la restructuration d’AREVA TA, il aurait été incompréhensible qu’il soit affaibli financièrement par un désengagement de l’Etat.

L’annonce du Président constitue une excellente nouvelle, et la confirmation des engagements de la majorité.

Partagez sur facebook

Catégories : À la une, Actualités | par jdc
posté le 05/31/16