2015-05-23 11.53.00

L’IAE a fêté ses 60 ans

L’Institut d’Administration des Entreprises fêtait très récemment ses 60 ans dans son campus historique de Puyricard, que Louis Philibert avait, en son temps, aidé à installé. 60 années plus tard, j’ai réaffirmé l’attachement du pays d’Aix pour cette grande école de commerce et de management.

L’identité du pays d’Aix c’est, en effet, non seulement la Sainte Victoire ou le Calisson, mais c’est surtout sa modernité, ses pôles de développement économique, et son réseau de formation et de recherche universitaire. J’ai toujours été, vous le savez, l’avocat du rapprochement entre l’Université et le monde professionnel, qu’il soit public ou privé. Lorsque je vois la qualité des connaissances et des recherches issues de l’Université et des grandes écoles, d’un côté, et le positionnement de très haut niveau de nos filières économiques autour de l’aéronautique, de l’énergie ou de la microélectronique, de l’autre, je sais qu’il y a là un potentiel de synergies considérables à atteindre.

C’est là l’enjeu principal du débat métropolitain. C’est un débat profondément territorial, portant sur notre capacité ou non à accompagner la recherche et la formation au service du développement économique et humain de notre territoire.Et sur ce territoire, nous avons la chance d’accueillir deux réseaux profondément imbriqués et complémentaires qui seront, je le pense, les moteurs du développement de l’économie de la connaissance et de l’innovation.

D’une part, le réseau AMU, autour de l’Université Unique, riche de ses nombreuses composantes, lauréate des Initiatives d’Excellence, dotée d’un potentiel considérable si nous parvenons à poursuivre le travail d’accompagnement de sa modernisation et de la mise en place de solides coopérations territoriales respectueuses des équilibres territoriaux, notamment entre Aix et Marseille. Nous devons nous réjouir d’avoir su construire un acteur cohérent et réunifié sur notre aire métropolitaine, qui a aujourd’hui la taille critique pour mener de grands programmes de recherche et de formation.

D’autre part, et c’est la force du pays d’Aix, le réseau des grandes écoles rattachées à AMU, dont l’IAE fait partie avec l’IEP ou l’ENSAM. Je crois beaucoup également aux coopérations entre ces établissements, qui ont historiquement développé des formations d’excellence dans leurs spécialisations respectives qui les singularisent de l’organisation universitaire traditionnelle.

C’est donc bien vers l’avenir que l’IAE se tourne aujourd’hui, et notre rôle est d’accompagner cette ambition. Dans le Contrat de Plan Etat Région, l’Etat et les collectivités se mobilisent autour du projet de modernisation du campus, indispensable pour défendre la position de l’établissement sur le marché des écoles de commerce et surtout offrir aux étudiants un accueil dans les meilleures conditions.

Je suis donc très attentif à l’avenir de l’IAE, car je considère qu’il en va de l’intérêt stratégique de notre territoire. Un territoire qui vit et respire l’innovation et la connaissance, et qui se positionnera comme un territoire d’avenir s’il fait de son Université l’axe central de ses choix stratégiques.

Partagez sur facebook

Catégories : À la une, Actualités | par jdc
posté le 06/8/15