2013-10-30 11.03.42

LFoundry: la conclusion d’un immense gâchis

Le Tribunal de Commerce de Paris vient aujourd’hui de décider la vente de la société LFoundry à un broker brésilien, au détriment du seul projet de reprise (partielle) de l’activité porté par le groupe General Vision.

Je déplore ce que j’ai appelé à plusieurs reprises un gâchis industriel considérable qui trouve ici une conclusion tragique. Je pense beaucoup aux salariés qui se sont battus jusqu’au bout pour défendre leur outil de travail et la nécessité de maintenir une activité industrielle innovante sur le site. Au lieu de cela, l’outil industriel sera “dépecé” pour être vendu progressivement par morceaux.

Nous payons, dans ce dossier, l’absence de stratégie pour le pôle microélectronique de Rousset, qui n’a pas encore trouvé une vocation durable, comme le fait par exemple le Pôle de Crolles avec les nanotechnologies. Les pouvoirs publics doivent désormais impérativement ouvrir le dialogue et la réflexion pour accompagner le développement du pôle de Rousset dont le potentiel économique reste considérable.

Partagez sur facebook

Catégories : À la une, Actualités | par jdc
posté le 06/13/14