j2 013

Journée nationale du souvenir de la déportation

Avec Noëlle Ciccolini-Jouffret, je me suis rendu dimanche dernier aux cérémonies de la journée nationale du souvenir de la déportation, au camp des Milles, puis à Rousset. Je me suis recueilli en mémoire des victimes du génocide, avant d’écouter l’hommage émouvant rendu aux Justes, ainsi qu’aux enfants déportés.

Il s’agit de moments mémoriels que l’on aurait bien tort de ne considérer que comme des manifestations commémoratives routinisées, car, chaque année, je ressens la même émotion et le même impératif moral de travailler sans relâche vis à vis des jeunes générations pour que nos sociétés ne connaissent plus un pareil traumatisme. A l’heure où renaissent en Europe des idéologies et des sentiments de haine que l’on croyait à jamais disparus, cette conviction m’apparaît comme essentielle à mon engagement public.

 

Partagez sur facebook

Catégories : À la une, Actualités | par jdc
posté le 05/6/13