jdc-comm-def

Examen du budget Défense

Le marathon budgétaire continue, en commission et en séance publique. Hier soir, c’est au tour des crédits de la défense d’être examinés par la représentation nationale, en commission élargie.

Je suis intervenu dans le débat au sujet des hélicoptères Caracal, qu’Airbus Helicopters devait livrer à l’État polonais avant que celui ci n’annule unilatéralement ses engagements – du jamais vu et un fâcheux précédent.

Se pose ainsi deux questions: l’avenir des salariés qui font depuis lors l’objet d’un plan social sur l’ensemble de notre territoire. Et les nouveaux débouchés industriels pour cet équipement.

Retrouvez ci dessous le texte de mon intervention:

 

“Monsieur le Ministre,

Ce budget de la Défense Nationale, comme les précédents, engage un effort important de recherche technologique et de modernisation capacitaire, afin de permettre à nos armées d’assurer la poursuite de leurs missions de protection et d’intervention.

Il confirme aussi des investissements vitaux pour l’avenir de nos fleurons industriels, qui sont parmi les plus innovants et compétitifs au monde.

Parmi ces grands groupes nationaux, la situation d’Airbus Helicopters doit cependant faire l’objet d’une attention toute particulière suite à la récente annulation unilatérale de l’achat de 50 hélicoptères Caracal par l’Etat polonais.

Cette décision inédite, d’un pays européen reniant ses engagements et annulant pour des raisons politiques un contrat signé avec un autre pays européen, suscite beaucoup d’inquiétudes, en particulier pour les salariés d’Airbus Helicopters, qui se voient menacés d’un lourd plan social.

Au-delà, c’est la coopération européenne en matière de défense et de sécurité qui subit un rude coup, alors même que la France et l’Union européenne ont beaucoup aidé la Pologne dans son effort de protection de ses frontières.

Vous avez dénoncé cette situation, à juste titre, mais il nous faut désormais dégager de nouvelles perspectives pour la quinzaine de Caracal qui auraient du être livrés en 2017.

Par conséquent, je souhaitais vous interroger sur plusieurs points :

– A-t-on des informations sur l’étendue du plan social d’Airbus Helicopters et par quels moyens l’Etat pourra accompagner au mieux les salariés dans cette difficile conjoncture ?

– Quels sont les marchés potentiels qui peuvent s’ouvrir pour les Caracal disponibles dès 2017 ?

– Et, au-delà, quelles perspectives industrielles de plus long terme s’ouvrent aujourd’hui pour Airbus Helicopters, afin de que ce leader mondial puisse rebondir et surpasser ce moment difficile pour maintenir ses compétences humaines et technologiques de haut niveau ?

Partagez sur facebook

Catégories : À la une, Actualités | par jdc
posté le 11/3/16