metropole

Création du groupe des élus socialistes et républicains à la métropole

Nous avons officialisé la création d’un groupe socialiste, républicain et apparentés à la métropole d’Aix-Marseille Provence, rassemblant élus socialistes et de gauche de Marseille et du Département.

Nous porterons ensemble, de manière constructive, les sujets d’intérêt métropolitain que nous avons toujours défendus, au-delà du débat de ces dernières années sur la nature de l’outil institutionnel proposé.

Nos priorités s’établissent sur la défense du développement économique et de l’innovation, autour des filières industrielles d’excellence et de notre université unique; la solidarité métropolitaine entre espaces de prospérité et zones en difficulté, comme les quartiers Nord; la préservation de notre patrimoine naturel, en luttant contre l’étalement urbain et en développant les transports en commun.

Cette aventure sera passionnante, j’en suis convaincu. Notre territoire est riche et dynamique et il mérite un engagement sans faille de notre part.

 

Pour mémoire, voici ce que j’écrivais sur mon site en janvier 2013, à l’issue d’un débat public sur la métropole. Je ne changerai pas une ligne à ce constat:

“Je considère notamment qu’il nous faut offrir à notre aire métropolitaine les moyens de se doter des leviers indispensables à son développement économique, en s’appuyant sur la structuration de filières industrielles d’excellence pour créer les richesses et les emplois de demain. Le développement économique des Bouches-du-Rhône doit aujourd’hui être pensé globalement, dans une perspective visionnaire, et non plus à une échelle parcellaire.

Je relève également l’importance des problématiques liées à la transition écologique, qui ne peuvent être gérées au seul niveau communal. Qu’il s’agisse de protéger des espaces naturels remarquables, gérer une pression constante sur les ressources en eau, développer les réseaux de gestion des déchets et d’assainissement, une démarche intercommunale renforcée me paraît souhaitable.

J’estime également que la question des transports et des déplacements s’inscrit logiquement dans cette démarche. Créer une autorité organisatrice des transports unique et réfléchir à un plan départemental des déplacements permettrait de réduire l’exposition de notre département aux pollutions atmosphériques, et d’assurer un accès fluide et peu coûteux aux grands bassins d’emploi sur l’ensemble de la zone métropolitaine.

Enfin, la question du logement est essentielle dans une région marquée par l’explosion des prix immobiliers. Mettre en commun, via, par exemple, un inter SCOT, des éléments de diagnostic et d’action sur les territoires nécessitant un effort particulier, au regard de leur situation et de leur histoire, constituerait une avancée intéressante.

Sur l’ensemble de ces éléments de politiques publiques, les élus locaux sont disposés à travailler ensemble, loin des caricatures présentant les maires comme des partisans de l’égoïsme communal.”

Partagez sur facebook

Catégories : À la une, Actualités | par jdc
posté le 06/30/16