Une édition réussie du Tournoi des minots du Comité départemental de Badminton

Je me suis rendu récemment au gymnase Louison Bobet, à Aix-en-Provence, pour la 6° édition du Tournoi de badminton des Minots du 13, organisé par le Comité Départemental, à l’invitation de son président M. Bruno Bert.

J’ai participé au pot donné en l’honneur du jeune Tomi Popov, licencié à Fos-sur-Mer, qui vient de remporter 2 médailles d’or au Tournoi jeune des 8 Nations à Uppsala (Suède). Nous avons également salué Mme Hongyan Pi, meilleure joueuse française, qui vient de mettre un terme à sa brillante carrière après avoir participé aux derniers JO de Londres sous les couleurs de la France.

Lors de mon allocution, j’ai notamment rendu hommage aux responsables du comité 13, les éducateurs et les nombreux bénévoles sans le concours desquels ces tournois ne pourraient avoir lieu. Cette année, le Tournoi a ainsi enregistré un nombre record de participants, venant de la France entière, à l’image du succès croissant que connaît cette discipline sportive, dont le nombre de licenciés ne cesse d’augmenter.

Ce vin d’honneur fut célébré en présence de M. Pierre Manuguerra, président de l’AUC Badminton, le club aixois, avec lequel j’ai eu l’occasion d’échanger sur les besoins de ce club qui compte 550 licenciés et qui organise chaque année le plus grand tournoi de badminton en France le dernier week end d’octobre.

Budget défense: je me félicite du maintien des crédits

Je me félicite de l’engagement pris hier soir par le chef de l’Etat, François Hollande, de maintenir les budgets de la défense 2014-2019 à leur niveau de 2012. Ces dernières semaines, de nombreuses inquiétudes s’étaient exprimées quant à la possibilité d’une réduction drastique des dépenses militaires. Je fais partie de ceux qui ont ouvertement affirmé leur hostilité à cette perspective, qui menaçait d’entamer durablement la capacité de notre pays à garantir sa souveraineté nationale.

Alors que le monde perd en certitudes et en stabilité, nous devons renforcer notre capacité à préserver l’intégrité de notre territoire et à intervenir face aux menaces émergentes. A défaut, malheureusement, de politique européenne de défense, nous assurons seuls, avec la Grande Bretagne, la défense de l’Europe par la dissuasion nucléaire. Il serait injuste que cela pénalise l’effort indispensable d’investissement en faveur de nos forces conventionnelles.

Le Président de la République a entendu le message que lui ont notamment adressé les parlementaires, et j’en suis heureux. La défense de notre souveraineté nationale ne relève pas d’une démarche conservatrice, martiale, nostalgique ou nationaliste. Il s’agit au contraire d’une ambition moderne, adaptée aux dangers nouveaux auxquels notre pays est confronté, que je compte porter dans le débat sur la future loi de programmation militaire.

Aux côtés du Pays d’Aix Natation

J’ai assisté, samedi 23 mars, à la piscine Yves BLANC d’Aix-en-Provence, au match de Water Polo opposant les aixois du Pays d’Aix Natation à Senlis, à l’invitation du président du club, M. Jean-Luc Armingol.

Je me réjouis de la précieuse victoire des joueurs du PAN sur le score de 15 à 9, portés par les encouragements d’un public nombreux. Le club dispose désormais de grandes chances de se maintenir au sein du championnat élite dans lequel il évolue depuis 4 saisons.

Ce club qui brille actuellement par son équipe de water polo a, par le passé, connu d’autres moments de gloire avec la médaillée olympique et triple championne du monde de natation synchronisée, Virginie Dedieu, licenciée au PAN.

Après le match, je suis intervenu à l’occasion du cocktail avec les partenaires. J’ai tenu à féliciter Jean-Luc Armingol et tous les dirigeants du club pour leur dynamisme et le formidable travail effectué à la tête du PAN, club de la CPA comptant le plus de licenciés (1300).

Ces résultats sont d’autant plus remarquables qu’il sont obtenus dans un contexte où les infrastructures disponibles ne sont pas encore à la hauteur des besoins du club et de ses licenciés.

J’ai souligné qu’une des solutions résidait dans la recherche de partenariats privés dans le contexte actuel de crise budgétaire pour les collectivités. J’en ai profité pour saluer les entreprises présentes pour leur implication aux côtés de l’équipe dirigeante.

Pour ma part, j’essaie d’apporter ma contribution en sensibilisant élus et entrepreneurs sur l’activité du club, que j’espère voir rester parmi l’élite encore de nombreuses années !

Troisième workshop tourisme du pays d’Aix

J’ai introduit lundi le troisième workshop de l’office de tourisme d’Aix, organisé par son directeur, Henri Pons, et soutenu par la Communauté du Pays d’Aix dont je suis le vice président délégué au tourisme.

Cette rencontre entre professionnels du secteur a pour but de valoriser les atouts du pays d’Aix au travers de stratégies de promotion de ses filières touristiques. Notre territoire est riche d’un patrimoine de très grande qualité, mais il ne peut uniquement se reposer passivement sur son image attractive. Il faut réussir la montée en gamme de cette économie, pour favoriser un tourisme de qualité, respectueux de notre identité. Cela peut se développer, par exemple, au travers de la politique des labels, ou par le rapprochement entre professionnels, afin d’assurer la convergence des initiatives locales autour d’objectifs communs.

Réunion avec Claude Bartolone sur la Métropole

J’ai conduit la semaine dernière une délégation de l’Union des Maires 13, aux côtés du maire de Mimet, Georges Cristiani, pour une rencontre avec le Président de l’Assemblée Nationale, Claude Bartolone. Nous lui avons exposé nos craintes de voir le projet de métropole Aix-Marseille-Provence s’enliser dans une paralysie fonctionnelle du fait de sa concentration et de sa gouvernance impossible. Nous avons, au contraire, plaidé pour la création d’un Établissement Public de coopération d’envergure métropolitaine capable de s’attaquer de manière opérationnelle aux graves déséquilibres qui minent notre département.

Montrant une écoute très attentive, le président Bartolone nous a assuré que la voix de 108 maires sur 119 ne pouvait pas ne pas être prise en compte par le gouvernement. Il a ainsi pris conscience de la force et de la légitimité des revendications portées par les élus des Bouches-du-Rhône, qui ne demandent pas autre chose que l’égale application du statut juridique prévu pour la future métropole d’Ile de France (un établissement public fédérant les collectivités), à l’aire métropolitaine marseillaise, en lieu et place du projet de création d’une métropole concentrée, centralisée, et bureaucratisée.

Rencontre avec la classe de CM2 de l’école Marcel Pagnol de Venelles

J’ai rencontré en début de semaine la classe de CM2 de l’école Marcel Pagnol de Venelles, qui a été sélectionnée pour participer au 18ème Parlement des Enfants. J’ai beaucoup apprécié ce moment de dialogue avec les enfants, qui m’ont surpris par leur intérêt pour la vie de nos institutions et de notre République. Le temps est passé très vite, mais j’ai néanmoins eu la possibilité de répondre à toutes les questions concernant le rôle d’un député, et sa vie quotidienne. A la fin de la séance, nous avons pu discuter de la proposition de loi rédigée par la classe, qui porte l’objectif de favoriser la participation des jeunes dans les instances élues. Une ambition bien légitime pour contribuer à renouveler la vie politique.

Je suis très heureux d’avoir pu vivre cette expérience que je souhaite reproduire aussi souvent que possible. Il est vraiment indispensable de pouvoir sensibiliser nos enfants à l’importance de l’engagement public, surtout dans une époque où il est dévalorisé. Le sens civique, l’intérêt pour les affaires de la cité, le débat contradictoire, sont au cœur de notre démocratie et ne doivent pas être dépréciés. Il est important de le rappeler et de transmettre aux jeunes ces idéaux pour lesquels nos aînés se sont tant battus.

Je remercie donc la directrice de l’école, Mme Sergine Saïz, ainsi que M. le maire de Venelles, Robert Chardon, pour leur accueil. Je serai heureux d’accueillir la classe dans les prochaines semaines à l’Assemblée Nationale

Inauguration de la Foire de Trets

J’ai parcouru dimanche les rues de la ville de Trets à l’occasion de la Foire qui fut, cette année encore, un grand succès populaire. En compagnie de Noëlle Ciccolini, j’ai rencontré de nombreux producteurs, artisans et exploitants agricoles, avant de m’arrêter au Salon des Écrivains pour discuter avec les auteurs présents. J’ai également eu plaisir à déguster le vin d’honneur des vignerons de la Ste Victoire, que j’ai félicités pour la moisson de médailles obtenues au dernier Concours Général Agricole. J’ai enfin eu plaisir à saluer mes amis sur place, et notamment le conseiller général Roger Tassy.

Assemblée Générale de l’Union Française des Anciens Combattants

J’ai accepté avec grand plaisir l’invitation de mon ami Pierre Arboré, Président de l’Union Local des Anciens Combattants, à participer à l’Assemblée Générale Annuelle de l’association, samedi au Lycée Militaire. J’ai écouté avec beaucoup d’attention le récit des activités menées par l’ULAC en 2012, notamment le voyage qu’elle a organisé dans le Vercors pour commémorer le souvenir des résistants du Maquis pendant la guerre.
Pour ma part, après être revenu sur l’indispensable travail de transmission de la mémoire auprès des jeunes générations effectué par les anciens combattants, j’ai pu développer avec le public la question des relations entre la Nation et son armée, et les opérations actuellement menées dans le monde par nos troupes.
A la suite de cette Assemblée, j’ai déposé une gerbe en hommage aux disparus, dans le cadre d’une cérémonie très émouvante en présence des jeunes élèves du Lycée Militaire et des porte drapeaux.

Visite de quartier à Encagnane

Je me suis rendu vendredi dans le quartier d’Encagnane, à la rencontre des habitants, avec Noëlle Ciccolini-Jouffret et plusieurs amis. J’ai revu avec plaisir, sur le marché, nombre de visages croisés durant la campagne. Fidèle à mes engagements, j’ai souhaité revenir sur le terrain pour garder ce lien de proximité que j’ai noué durant les élections, et qui me tient à cœur. J’ai été interpellé sur de nombreux sujets, qui m’ont permis d’expliquer les orientations politiques du gouvernement tout en écoutant les difficultés, les joies et les peines que nos concitoyens vivent au quotidien.

Primaires à Aix: le débat continue

Vendredi, le Parti Socialiste aixois recevait Jean François Césarini, responsable de Terra Nova Vaucluse et spécialiste de la question des primaires citoyennes. Jean François était déjà venu en décembre à Aix, à l’invitation de Gaëlle Lenfant et moi même. A l’époque, il s’agissait d’une réunion de travail assez prospective, puisque le 1er Secrétaire Harlem Désir n’avait pas encore officialisé la mise en place de primaires ouvertes à Aix et Marseille. C’est, depuis février, chose faite. Il est désormais temps de travailler à la réalisation concrète de cet exercice, qui doit devenir une réussite populaire, à l’image de l’expérience présidentielle.

Le débat avec la salle et les militants a montré que plusieurs questions devaient encore être collectivement débattues. Pour ma part, j’ai plaidé pour que cette échéance devienne, avant tout, un moment d’ouverture, de débat et de respect entre les candidats. Je pense que le rassemblement, dans le respect des différences et de l’autonomie de chacun, doit constituer l’objectif final de chaque aspirant à la mairie. L’esprit de reconquête, que je souhaite voir porté par la gauche aixoise, me semble difficilement conciliable avec toute volonté de division et d’exclusion. Je serai très vigilant, au titre des responsabilités d’organisation du processus que me confère mon mandat fédéral, à ce que cette exigence éthique marque de bout en bout la compétition électorale. Le rassemblement a permis la victoire aux présidentielles et aux législatives; il nous portera vers le succès aux municipales.