Installation du nouveau préfet de police à Marseille

J’étais vendredi matin à Marseille, pour assister, en compagnie du Ministre Manuel Valls, du préfet de région, et de nombreux élus de la ville et du département, à l’installation du nouveau préfet de police, M. Jean-Paul Bonnetain. La venue de ce nouveau représentant de l’Etat s’inscrit dans le plan national adopté par le gouvernement pour redresser Marseille et en finir avec les épisodes récurrents de violence armée qui meurtrissent la ville depuis des mois. Un signe fort que j’ai salué et souhaité accompagner ce vendredi.

L’avenir de l’aire métropolitaine passe par un renforcement des coopérations intercommunales

 Chers amis,

Le 6 septembre dernier, le comité interministériel, présidé par M. le Premier Ministre, a décidé de faire du redressement de Marseille une priorité nationale. Cette initiative, saluée par l’ensemble des acteurs locaux, engage plusieurs mesures majeures, dont l’ouverture d’une réflexion sur le devenir de l’intégration métropolitaine. Cette dernière annonce ouvre dès à présent une intense période de dialogue et de concertation.

Député et élu d’Aix et du pays d’Aix, j’ai tenu à adresser au Premier Ministre, Jean-Marc AYRAULT, l’état de ma réflexion sur ce point, comme vous pouvez le lire ci dessous. Je rencontrerai également Mme Marylise LEBRANCHU, Ministre de la Décentralisation, dans les prochains jours, pour lui faire part de ma vision de l’avenir de notre territoire.

 Je considère que l’ensemble des élus de notre territoire doit être étroitement associé à l’initiative législative que le gouvernement souhaite prendre. Ma conviction demeure qu’ aucune décision durable ne pourra être retenue si elle ne recueille pas un large assentiment de la part des décideurs locaux. J’oeuvrerai donc, avec tous, à la réussite d’une ambitieuse coopération métropolitaine, car notre territoire a plus que jamais besoin de se rassembler autour des grands projets qui prépareront l’avenir des populations.

Courrier JD Ciot – Ayrault page 1

Courrier JD Ciot – Ayrault page 2

Sécurité : Marseille doit réintégrer la République

Je tiens à apporter tout mon soutien à la position défendue dimanche par le Ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, qui apporte enfin une réponse à la hauteur des attentes de la population marseillaise en matière de reconquête de l’ordre public. Conséquence de l’abandon de la ville par le gouvernement précédent, l’insécurité y a progressé à un niveau tel que l’on ne peut qu’approuver la réaction ferme et volontariste du nouveau gouvernement. Je me félicite de voir que des moyens humains et matériels significatifs seront engagés pour renforcer et réorganiser l’action des services de police, largement affaiblis par le passé.

Comme Député de la République, il m’est particulièrement insupportable de voir certaines cités être mises sous coupe réglée par des bandes organisées de délinquants, qui en contrôlent l’accès en toute impunité. Contrairement aux déclarations démagogiques visant à laisser penser que toute la ville serait victime avec la même ampleur de ces phénomènes, la création de Zones de Sécurité Prioritaire, ciblées sur certains quartiers, constitue une mesure efficace, qui permettra d’agir en faveur des territoires les plus dégradés par la violence et les trafics. En s’attaquant aux foyers criminels là où ils s’enracinent, cette action permettra de ramener la sécurité dans toute la ville de Marseille et dans le département des Bouches-du-Rhône.

Je me réjouis enfin de constater que la proposition que j’ai défendue, courant juillet, de considérer Marseille comme une ville dont la marginalisation et la souffrance nécessitent un plan d’aide spécifique et massif de la part de l’Etat, ait été entendue par le gouvernement de Jean-Marc Ayrault. La réunion d’un comité interministériel transversal, le 6 septembre, est une première étape dans la mise en place d’une véritable politique nationale de redressement de Marseille, en terme d’emploi, de sécurité, de logement et d’éducation.

Jean-David CIOT
Député des Bouches-du-Rhône
1er Secrétaire Fédéral du Parti Socialiste